Les meilleurs adblocks du moment

Encensé par la critique, 1Blocker, qui semblait être le bloqueur de publicité ultime de l’écosystème Apple, méritait que je vous en parle. Dédié Safari, il exploite les dernières fonctions disponibles sur les OS de la firme de Cupertino, pour stopper les pubs et autres bidules intrusifs avant même leur chargement. Après une semaine de test, je n’ai qu’une chose à dire : merci pour le remboursement, Apple ! Maintenant, il va falloir lui trouver un remplaçant. Et en creusant, j’ai trouvé quelques perles dont je n’avais jamais entendu parler. Mon petit doigt me dit que ça devrait vous intéresser, même si vous n’utilisez pas de Mac ou d’iPhone.

1Blocker

Première app dont je demande le remboursement à Apple. Un bon indice de sa qualité…

Dans la série “douche froide”, 1Blocker fait assez fort, surtout dans sa version macOS. Pas seulement parce que l’app me déçoit énormément, mais aussi parce que pas mal de médias que je considère comme “sérieux” dans leurs tests sont complètement passés à côté des problèmes de ce soft. Ce papier était à la base un “vidage de sac” pour étriller 1Blocker, car c’est un produit aussi intéressant que frustrant. Mais autant vous expliquer en détail ce qui ne va pas et vous lister mes trouvailles. Ça sera plus productif. Et puis vous donnez tous sur notre Patreon pour ce genre d’infos, non ? *tousse*

Une histoire qui commençait bien

Les adblocks / bloqueurs de contenus sont légion sur les marchés iOS et Mac, mais paradoxalement, beaucoup ont la même problématique que les sites dont ils annihilent la pub : faire de l’argent ! Adblock Plus et autres Ghostery reposent sur des modèles économiques qui ont l’avantage d’être gratuits, mais pas forcément en adéquation avec vos convictions. 1Blocker est payant (5 euros sur Mac et 3 euros en achat in-app sur iOS) et n’essaye pas de vous faire croire que tel ou tel type de pub ou de tracking est “bon pour vous”. En prime, il exploite l’écosystème Apple à la perfection : synchro iCloud des règles entre appareils macOS et iOS, “WebKit blocking technology” (qui permet de bloquer les pubs avant de les charger) et il dispose d’un analyseur bien pratique pour observer les torrents de trackers et de pubs se faire refuser l’entrée de votre navigateur. Avec 38 000 règles disponibles pour faire le ménage, on se dit qu’on va être peinard. Sur le papier, ça se présente donc plutôt bien !

1BlockerPrefs

Je rassure les sites concernés : l’anti-adblock fonctionne très mal.

Les premiers popups

Malheureusement, au troisième popup en 15 minutes d’utilisation, ma relation avec 1Blocker semblait déjà compromise… Pas tellement surprenant quand on réalise que la liste des filtres du soft n’a pas été mise à jour depuis mars dernier ! Une MàJ est tombée pendant que j’écrivais ces lignes, et rajoute 9000 règles de filtrage, il était temps ! Le hic, c’est que non seulement ça ne bloque toujours pas les popups en question, mais en plus ça en dit long sur la qualité du support… Si ce rythme semble “normal” pour le développeur, c’est loin d’être le cas quand on lutte contre des pubs toujours plus invasives.

Il est pourtant possible de rajouter ses propres règles, via un site web dédié, qui se montre malheureusement loin d’être simple à utiliser. Peu d’exemples, pas de packs en plus à utiliser directement, on se rend rapidement compte que 1Blocker est loin d’égaler les références, proposant généralement un mode “édition” qui permet de bloquer un élément en quelques clics. La solution de 1Blocker est puissante, mais pas franchement “user-friendly”.

1Blocker Rules Editor

Les options en pagaille se sont également révélées assez décevantes. L’anti-adblock n’a tout simplement jamais fonctionné correctement lors de mes essais par exemple. En prime, l’interface “design” n’offre au final que très peu de contrôles. C’est du “on / off” sur les règles proposées et basta. Cette version macOS semble souffrir de la faiblesse actuelle des nouvelles API Apple. Un exemple frappant : les pages avec une pub dans un conteneur vont continuer d’afficher un espace vide, là où les adblocks classiques savent tout nettoyer pour offrir un affichage propre.

1Blocker iOS

La FAQ est complète mais annonce la couleur : les blocs qui contiennent les pubs ne sont pas filtrables…

Les alternatives

iOS Reload Webpage

N’oubliez pas que même sans whitelist, vous pouvez forcer un reload de la page sans le bloqueur de contenu, avec un appui long sur l’icône en haut à droite.

Elles sont nombreuses, mais attention, car certains développeurs semblent avoir un problème avec le concept de “support”. Je vais vous donner mes préférées et vous prévenir des problèmes potentiels.

Pour Safari Mac, l’inusable uBlock 0.9.5.2 est toujours ma référence. Avec les bonnes listes sélectionnées dans les options, il propose autant de fonctions que 1Blocker et ne laisse passer aucun popup. Le problème c’est qu’il n’y aura vraisemblablement jamais de nouvelle version. Les APIs qui lui permettent de faire son boulot vont disparaître, remplacées par les “Content Blocking APIs” justement utilisées par 1Blocker et les autres produits du genre. On fera le tour des options disponibles le moment venu. Si vous aimez les “dramas”, sachez également qu’entre Chris Aljoudi (en charge de uBlock) et Raymond Hill, le véritable créateur du uBlock et fondateur de uBlock Origin par la suite, ce n’est pas le grand amour. Les deux produits n’ont plus rien à voir depuis déjà bien longtemps ! Malheureusement, uBlock Origin n’existe pas sur Safari et Raymond Hill ne compte visiblement pas remédier à ce problème.

Sur iOS, tous les softs sont basés sur les mêmes APIs Apple. Leurs différences viennent des listes utilisées, de leur fréquence de mise à jour et des options (blocage des réseaux sociaux, des commentaires, etc.). Il faut également noter que l’immense majorité de ces apps n’a pas été updatée depuis fin 2015. On peut espérer que c’est parce que le besoin ne s’en faisait pas sentir, mais ça reste inquiétant. La bonne nouvelle c’est que ça a motivé l’arrivée de petits nouveaux !

En revanche, ne tenez pas compte des gens qui râlent dans les commentaires du store parce que leur application lambda ne bloque plus aucune pub du jour au lendemain : il faut souvent penser à relancer l’application après une update iOS pour tout réactiver et accessoirement mettre à jour les listes de filtres !

L’heure du choix

Comme il n’y a pas de soft parfait, c’est l’heure des listes ! Je tiens compte des options proposées, du prix et de la méthode de vente pour faire mon classement. Les softs qui proposent des achats in-app sont pénalisés, car impossibles à partager via Apple Family Sharing, ce qui peut être à mon sens un gros handicap. La bonne nouvelle c’est que l’offre ne se raréfie pas du tout, mais il faut creuser pour trouver les petits nouveaux. Si j’ai loupé LA perle rare, vous savez comment nous la faire découvrir !

Sur iOS :

  1. Adguard (gratuit) : nombreuses options, dont certaines impressionnantes pour un adblock gratuit. Il sert a priori de pub aux offres payantes de la marque. Il possède des fonctions qui font cruellement défaut à un 1Blocker à 3 euros (par exemple), comme sa capacité à éditer une page pour sélectionner directement un élément à masquer. Il est capable de gérer les mêmes listes que uBlock (sur desktop). À part si vous avez un doute sur l’honnêteté de la boite (Performix, basée à Moscou), c’est LE produit à utiliser actuellement. Et c’est open source.
  2. Focus by Firefox (gratuit) : Complet, réalisé par une équipe qu’on ne présente plus. L’absence de liste blanche personnalisable manquera à certains, mais c’est compensé par sa capacité à virer les “placeholders” de certains sites (les blocs avec les messages de type “bhou vous avez un vilain bloqueur de pub, vous êtes méchant !”), même si ce n’est pas toujours parfait, contrairement à Adguard.
  3. BlockBear (gratuit) : équipe inconnue, mais soft efficace et marketing amusant. Il gère les whitelists personnelles, mais ne bloque par les placeholders contrairement à Focus ou Adguard.
  4. Umbra (gratuit) : par les créateurs du navigateur Dolphin. Il existe une version “pro”, mais impossible de savoir ce qu’elle fait en plus. Du coup…
  5. Refine (1 euro) : le meilleur rapport “qualité / option / prix” du moment, avec Adamant. Malheureusement pour lui, il reste moins évolué qu’Adguard…
  6. Adamant (in-app, 2 euros) : une des rares apps updatées cette année.
  7. Purify (2 euros) : pour la petite histoire, Purify est également réalisé par Chris Aljoudi, qui n’a pas que des admirateurs… Il offre peu de raison de sortir la CB de toute façon…
  8. 1Blocker (in-app, 3 euros) : la déception, même s’il reste complet et très rapide.
Adguard acceptable ads

C’est pour « rendre service », mais je désactive ce truc quand même… Adguard reste la bonne surprise de ce dossier, surtout sur iOS !

Sur Mac :

  1. uBlock (gratuit) : le plus efficace / connu actuellement, mais qui risque de bientôt disparaître, certainement au profit d’une version commerciale vu l’attitude du développeur…
  2. Adguard (gratuit) : on reste dans l’optique de vous convaincre que vous avez besoin de la solution desktop complète. Clairement un des bloqueurs de pub les plus impressionnants du moment. Je le teste actuellement à la place de uBlock. Propose même d’utiliser l’ancienne API de filtrage si la nouvelle montre des faiblesses.
  3. Adamant (gratuit) : portage macOS gratuit du soft iOS. Le but, faire de la pub à la version mobile. Logique. Pas aussi efficace que les deux précédents, mais suffisant pour beaucoup de monde.
  4. Adblock Plus (gratuit) : le classique. Il fonctionne, mais n’oubliez pas de faire le ménage dans les options. Il est aussi plus “lourd” que uBlock et Adguard.
  5. 1Blocker (5 euros) : on peut rêver d’une prochaine version plus efficace. Laissons-le dans la liste…

 

Le nouveau venu qui intrigue ➜

En préparant cette news, qui s’est transformée en dossier, je suis tombé sur AdBlocker Ultimate. Un test rapide plus tard, je le mentionne ici, car il est disponible sur pratiquement tous les navigateurs desktop et semble assez prometteur : open source, sans tracking ou “liste blanche” obligatoire, il est à surveiller. Même si les options sont buggées dans Safari : les listes de filtres n’indiquent pas leur nom, pas très pratique…

AdBlock Ultimate Options

J’ai des listes d’activés ! Super ! Lesquelles ? J’en sais rien ! #oops.

Avec ça, on devrait avoir fait le tour des principales solutions existantes. Mais si vous en avez d’autres sous le coude, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires. Je les passerai également sur le grill avec plaisir !

 


Note : cet article est l’équivalent de 4 à 5 pages de magazine. Il n’est possible de rédiger (ou plutôt écrire / réécrire / corriger / intégrer) des papiers de cette taille que grâce à nos soutiens Paypal, mais surtout à nos patrons. Oui, on sait, ce n’est pas le bon terme. Mais nous, ça nous fait rire. Et quand on reçoit des sous aussi, d’ailleurs. Du coup, merci à vous, qui mettez la main à la poche pour nous inciter à bien bosser ! Et si vous n’avez pas encore franchi le pas, pensez à soutenir Geekzone pour que nous puissions augmenter la cadence !

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Article très intéressant, même si je ne possède pas de produit à la pomme. :slight_smile:

  2. Effectivement, l'article est intéressant mais ce serait bien d'indiquer dans le titre (et pas que dans l'url) que c'est uniquement pour OSX et iOS.

  3. En attendant le dossier de Caf, Firefox pour Android (ou son fork PaleMoon) accepte certains add-ons bien connu. Par exemple j'ai AdBlock Edge actuellement sur PaleMoon, ça fait le taf.
    Sinon uBlock Origin n'arrive pas à me bloquer efficacement les pubs sur le direct d'M6 actuellement, le dossier tombe à pic donc.

  4. Ah merde ! bon ben du coup je vais tenter le Adguard. Merci.

  5. Moi je laisse les scripts pour les compteurs. Si vous passer lire un truc, c'est bien de le dire aussi...

    DU RESTE, DESACTIVER VOS ANTI-TRACAGE SUR GZ. MERCI.

    Déjà qu'on n'a pas de pub, c'est la moindre des choses de nous laisser comprendre ce qui marche non ? Ou alors vous donnez déjà tellement par mois sur Patreon qu'on n'a pas besoin de pub ? OH WAIT. :wink:

32 autre(s) commentaires