Twitch se paye Curse, et la raison va vous étonner !

On est en août, personne ne regarde Internet, je me permets donc un titre à la mode ! En plus c’est pratique, je n’avais pas d’autre idée et vous savez ce que c’est, si je passe plus de 7 minutes sur cette news, je perds de l’argent. Plus sérieusement, le rachat de Curse.com par Twitch (et donc par Amazon, maison mère de ce service) est intéressant à plus d’un titre. Car dans le panier de Curse se cache un produit assez méconnu chez nous, qui peut devenir l’arme fatale de Twitch pour continuer à faire grossir ses communautés de streamers et viewers.

Curse Banner

 

Tout joueur de World of Warcraft connait Curse.com. Créé en 2006 par le français Hubert Thieblot pour distribuer des mods / addons pour le MMO de Blizzard, c’est depuis devenu un géant du gaming, avec une myriade de sites, services et apps. On parle d’une audience globale de plus de 30 millions de joueurs par mois. L’annonce du rachat ou ce post du blog de Twitch ne dévoilent pas les sommes en jeu, mais vu le package, vos économies n’auraient pas suffi, n’ayez pas de regrets.

Tout ça n’explique que moyennement l’intérêt soudain de Twitch pour Curse. Il va donc falloir rentrer dans le domaine marécageux des suppositions et enfiler notre costume de superjounalistetotal pour oser une supposition : Twitch est très content de mettre la main sur des communautés importantes et tous ces sites, mais le véritable objectif, c’est peut-être Curse Voice, renommé récemment en Curse-tout-court.

Curse quoi ?

Curse désigne depuis avril dernier un soft de communication aux capacités totalement repompées sur un produit que certains d’entre vous connaissent bien : Discord. Pour être franc, “repompé” est un terme bien faible dans le cas présent. Quand Instagram a présenté ses stories, “inspirées” de Snapchat, je pensais qu’on avait atteint le top du top en termes de vol d’idées / designs / concepts, mais Curse va jusqu’à présenter ses notes de patch exactement comme Discord.

Curse et Discord diffèrent tout de même assez rapidement quand on creuse un peu, mais la source d’inspiration des devs de Curse est indéniable. Leur bébé semble malheureusement plus gourmand en ressources et fait l’impasse sur les versions Mac / Linux. Il compense avec des fonctions de gestion de communautés intéressantes, pour les guildes par exemple. Le produit est suffisamment sexy pour que Riot y investisse la bagatelle de 16 millions de dollars l’année dernière.

L’avenir dira si cette application a donné la motivation nécessaire à Twitch pour sortir le portefeuille, mais en attendant, ça met clairement Curse sur le devant de la scène. Cette app compte déjà plus d’un million d’utilisateurs sur la planète et des communautés de streamers avec plus de 75 000 connectés par serveur. Pourtant, je n’en avais jamais entendu parler, comme l’intégralité des gens à qui j’ai posé la question hier soir… La guerre Discord / Curse ne fait donc que commencer, ce qui n’arrangera pas les affaires des “vieux croulants” comme Teamspeak & co !

PS : pour la blague, écrire et vérifier une news de ce genre, ça ne prend pas vraiment 7 minutes. Plutôt 10 fois plus. Vous savez quoi faire.

Commentaires
  1. Mais ... mais .... un titre de putaclic sur GZ ! Booooohhhh :slight_smile:

  2. ah ouais ok, curse voice, jamais entendu parler
    En lisant les titres de news sur ce rachat ce matin, je me demandais bien quel en était l’intérêt véritable
    Merci pour les éclaircissement :wink:
    En attendant d'en savoir plus a l avenir et de voir ce qu'ils vont proposer conjointement

  3. Whoaw, pour moi, Curse, ça s'est arrêté à l'époque où ils hostaient les mods WoW (avec leur super client pour les installer en 1 clicl :3 ), j'avais absolument jamais entendu parler de Curse Voice o_o

  4. haha CE titre!

9 autre(s) commentaires