OpenAI lance Universe, une plateforme d’apprentissage pour les intelligences artificielles

Lancé par OpenAI, le labo de recherche sur l’intelligence artificielle financé par Elon Musk, Universe est une sorte d’école pour les IA. L’objectif est leur apprendre à se servir d’un PC, du web et de jouer à des jeux. Shall we play a game?

OpenAI Universe

Fondé sur un « apprentissage par renforcement« , Universe propose aux chercheurs de disposer d’une plateforme logicielle qui permet aux IA d’intéragir avec un environnement conçu pour des humains : un bureau d’OS, un browser, et quelques jeux. Celles-ci communiquent avec l’environnement via des classiques clics de souris et frappes du clavier. Et apprennent de leurs erreurs. Comme une vraie personne.

L’avantage, c’est que comme c’est open source, n’importe qui peut ajouter ses propres applications pour les faire interagir avec les « agents », les algos d’intelligence artificielle. L’ambition avouée, donc, c’est de permettre aux IA de reproduire, par une série d’essais et d’erreurs, le comportement humain. Du surf sur Internet à la maîtrise du dernier Street Fighter, tout est envisageable.

Bon, pour le moment, les ambitions sont encore modestes. Les résultats aussi. Le seul jeu qu’une machine ait réussi à plier jusqu’ici grâce à Universe, c’est Pong. Mais avec le temps, OpenAI espère que cet outil représentera un premier pas vers une « intelligence générale », c’est-à-dire adaptable, comme celle des vrais humains de la vraie vie.

Le risque, bien entendu, c’est de voir ce nouveau espace de jeu utilisé à mauvais escient, pour permettre par exemple l’émergence de nouveaux outils de hacking sophistiqués, qui relégueraient au placard le fameux « I’m not a Robot ». Ou tout simplement de nouveaux moyens rapides et efficaces de collecter des infos personnelles (via la génération de faux comptes Facebook gérés par des IA par exemple).

En attendant, si vous bossez sur de l’IA, le bac à sable est ouvert, vous pouvez y jeter vos créations et voir comment elles se débrouillent. Pour les infos pratiques, je vous recommande la lecture du blog officiel, tout y est détaillé et il y a plein de vidéos de démo que je n’ai pas pu intégrer ici.

 

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Shameless plug:

    On (DeepMind) a aussi open source notre environnement de test aujourd'hui:

    C est plus configurable, 3d, potentiellement plus rapide pour certains trucs. Plusieurs types de tâches intégrées, possible de développer les vôtres.

    C est ce qu'on utilise en interne depuis un moment, c est fun.

    J aimerais bien m amuser avec Portal cela dit, vivement que OpenAI finalise le tout :slight_smile:

2 autre(s) commentaires