Reflection : pour oublier l’hécatombe musicale de 2016, écoutez gratuitement le nouveau Brian Eno

Bowie, Prince, Pierre Boulez, Cohen, George Michael… L’année 2016 aura clairement été marquée par un gros appétit de la faucheuse pour les artistes du monde de la musique. Heureusement, certaines légendes ont (pour le moment) réussi à lui faire la nique, et continuent de nous abreuver de bon son. Pour démarrer 2017 sur une note musicale plus optimiste, je vous propose de découvrir gratuitement Reflection, le nouvel opus planant du britannique Brian Eno.

Brian EnoClaviériste pour Roxy Music, le groupe de Bryan Ferry, collaborateur de Slowdive, Robert Fripp, David Bowie, U2, Phil Collis, Damon Albarn, Laurie Anderson, Harold Budd ou plus récemment Coldplay ou Karl Hyde (Underworld), Eno est aussi surtout connu pour son boulot de pionnier dans l’univers de la musique ambient et expérimentale.

Des albums comme Music for Airports, Discreet Music ou Tuesday Afternoon (mon chouchou pour bosser) ont marqué l’histoire de leur empreinte, et incité un paquet d’artistes à suivre le mouvement. En clair, et sans exagération aucune, tous les groupes ayant pratiqué un jour ou l’autre de la musique minimale ou planante ces quarante dernières années doivent beaucoup à Eno.

Brian EnoQuoi de mieux dès lors que d’ouvrir cette année 2017 sur une note moins triste que la fin 2016, en découvrant la toute nouvelle création du maître, Reflection, une longue plage paisible et hypnotisante de 54 minutes.

Et même si les fans du producteur reconnaitront sans difficulté la patte, cet album est aussi l’occasion pour Eno d’explorer de nouvelles voies. Entre tradition et modernité, en somme (oui, j’ai osé, mais j’ai encore la gueule de bois, j’ai le droit).

« Le consensus parmi la plupart de mes amis est que 2016 fut une année terrible, et le début d’un long déclin vers quelque chose qu’on ne veut même pas imaginer. » (Brian Eno)

Alors, oublions un instant cette inéluctable chute, et flottons avec l’ami Brian parmi les nappes éthérées de ce merveilleux nouvel opus, à classer dans la catégorie « musique générative qui fait du bien aux neurones ».

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Dispo également sur Apple Music (pas forcément gratuitement mais je suis abonné, je ne peux pas le voir là) ➜