Découvrez Shadowverse, le Hearthstone japonais qui n’aime pas le hasard

Disponible sur Steam (macOS / Windows), Android et iOS, Shadowverse trace sa route depuis l’été dernier. Développé par le studio japonais Cygames, ce JCC (CCG en anglais) s’inspire très largement du maitre du genre, en popularité en tout cas : Hearthstone. Avec son design manga-option-sexy, il intriguera ou rebutera instantanément certains joueurs, mais une chose est indéniable : son gameplay mérite le coup d’oeil.

Shadowverse Banner 2

Moqué par les fans du jeu de Blizzard, qui le renomment régulièrement « Waifustone » ou autre petits noms rabaissants en raison d’un design qui clairement ne plaira pas à tous, Shadowverse fait un carton au Japon depuis sa sortie, justement à cause de son style, mais aussi parce qu’il corrige certains des problèmes de gameplay de HS. Notez au passage que Cygames sort des jeux du genre depuis des années : ce ne sont pas « que » des opportunistes sur ce coup, ils ont déjà à leur actif des titres comme Rage of Bahamut par exemple. Ceci étant dit, Shadowverse ne cache pas vraiment son inspiration et la plupart des pouvoirs des cartes sont des portages directs de Hearthstone ➜

  • Fanfare = Battlecry
  • Last Words = Deathrattle
  • Storm = Charge
  • Ward = Taunt
  • Ambush = Stealth

Shadowverse board

Le plateau peut accueillir cinq cartes maximum et une mécanique de jeu unique à SV permet de renverser bien des situations désespérées : il est possible de faire évoluer une créature à partir de plusieurs tours de jeu (4ème tour pour le joueur 2 et 5ème tour pour le joueur qui a engagé). Ce pouvoir est activable deux fois si vous avez engagé la partie et trois fois pour le joueur 2.

Résumé des différences avec Hearthstone :

  • Un deck est constitué de 40 cartes.
  • Vous pouvez avoir 3 cartes identiques par deck, même pour les légendaires.
  • Les héros débutent avec 20 points de vie.
  • Vous pouvez avoir 9 cartes max en main.
  • 5 cartes sur le board max.
  • Il existe des sorts neutres.
  • Actuellement il y a beaucoup plus de cartes par classe que de cartes neutres.
  • Les cartes « amulets » prennent un spot quasi définitif sur le board, réfléchissez avant d’en abuser.

Comparaison des classes Shadowverse / Hearthstone :

  • Forestcraft : inspiration rogue mais classe originale à SV.
  • Swordcraft : Paladin-like.
  • Runecraft : Mage + rogue. Oui ça peut piquer.
  • Dragoncraft : Druide-like, seule classe avec une mécanique d’accélération de gain de mana.
  • Shadowcraft : pas vraiment d’équivalent direct.
  • Bloodcraft : Warlock-like.
  • Havencraft : Prêtre version SV.

Shadowverse ShadowcraftSV propose donc sept classes différentes avec de grosses variations de gameplay, mais limite le RNG (random / hasard) des différentes créatures / sorts. On garde évidemment la part de hasard du tirage des cartes, mais les joueurs apprécient particulièrement de pouvoir « compter » plus sur leur stratégie que sur la chance pour remporter une partie. Évidemment, vous trouverez des joueurs de HS pour contester cet avis (bon courage à eux), mais le but ici n’est pas de vous convaincre : ces jeux sont gratuits, testez par vous-même !

Conseil classique : faites évidemment les missions solo pour débloquer un maximum de cartes et de monnaie pour acheter des packs sans sortir la CB. Il est encore plus facile que sur HS de se constituer des decks très compétitifs sans débourser un euro. En revanche attention, ne jouez pas en ranked (parties classées) avant qu’une quête ne vous le demande. Si vous devenez trop fort avec un deck d’une classe spécifique, ce niveau est partagé avec le reste de votre compte et quand vous allez faire les quêtes journalières d’une autre classe où votre deck est plus faiblard, le jeu va vous coller contre des joueurs de votre niveau habituel : ça va être l’enfer pour les battre et renforcer cette nouvelle classe. Jouez donc uniquement en non classé au début pour garder des dailies relativement faciles.

Shadowverse AmuletShadowverse Evolve1Shadowverse Evolve2

Pour bien débuter, je vous conseille de potasser Shadowverse Gamepress (on y trouve un guide sur les cartes gold / légendaires à tenter de récupérer à la création d’un compte) et le site officiel anglais. Pour terminer, voici une petite vidéo de comparaison avec HS et un post Reddit sur le même sujet. Ils sont forcément en faveur de SV, mais le but est de vous offrir un éclairage un peu différent du mien.

Comment linker Shadowverse entre iOS / Steam / Android

C’est le point le plus pénible du jeu… Si vous ne voulez jouer que sur iOS entre un iPad et un iPhone, pas de problème, vous pouvez synchroniser via le GameCenter Apple ou Facebook. Côté Android, pas de problème non plus, il suffit de synchroniser via votre compte Google ou Facebook. Mais si vous avez saigné le jeu sur iOS comme moi, pour pouvoir installer et récupérer votre compte sur Steam (macOS / Windows) c’est tout de suite moins la fiesta.

Car quand on ouvre le jeu, la seule option quand on clique sur Link Data en haut à gauche, c’est « Enter a Link Code ». Link Code qu’on ne peut plus générer depuis iOS avec le dernier patch… Du coup, la ruse c’est d’installer le jeu sur Android (via le téléphone d’un pote ou un émulateur), linker via Facebook cette version avec votre compte iOS (que vous aurez linké sur Facebook avant évidemment), de générer un Link Code via cette version Android et rentrer ce dernier sur votre version Steam. Ouf. Évidemment, si vous avez commencé à jouer sur Android ou Steam, aucun problème à l’horizon. Mais du coup, on regrette la simplicité du compte centralisé Battle.net…

Shadowverse Solo Diag

« Nah, du tout… »

(Note : je n’ai pas testé en créant un nouveau compte PUIS en passant directement via un link Facebook, par peur d’écraser mon profil existant, mais je vous fais confiance, il y en a bien un d’entre vous qui testera cette manip’, qui pourrait simplifier les choses…)

Entre Duelyst et Shadowverse, il est donc actuellement facile de s’éclater sur un JCC, même si on est allergique à HearthStone et à son côté random. Et même pour les fans du titre de Blizzard, une bouffé d’air frais de temps en temps ne fera pas de mal !

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. C'est bon, tu m'as vendu le jeu.
    Download en cours...

  2. De mémoire pour y jouer depuis un moment, tu peux skip tous les dialogues en mode solo

  3. Un truc que j'aime beaucoup aussi dans ce jeu, c'est les explications. Si une carte summon un follower, si vous regardez le texte de la carte (en cliquant une fois pour le faire apparaître puis une deuxième fois sur le texte), vous aurez les explications des termes et aussi les stats de la carte invoquée. Ca a l'air con mais quand on débute c'est plus cool.
    Y a une chose que j'aime bien dans les termes aussi: Storm et Rush. Storm c'est charge de HS ou célérité de MTG. Rush, c'est la même chose, sauf qu'on ne peut pas attaquer le héros au premier tour. C'est à garder en tête quand vous faites évoluer une créature au tour où elle arrive, elle gagne rush, pas storm.

  4. Oui, Capcom et son SFV qui se vend pas.

16 autre(s) commentaires