The Wardrobe : un point & click nostalgique et franchement réussi

Sorti il y a déjà quelques mois, The Wardrobe n’a pas beaucoup fait parler de lui chez nos collègues spécialisés dans le jeu vidéo, et c’est bien dommage. Point & clic 100% italien, développé par C.I.N.I.C. Games (fondé en 2012 à Pise), et distribué par Adventure Productions, le jeu nous conte les aventures de Skinny, malencontreusement décédé des suites d’une violente allergie à une prune offerte par son pote Ronald, et transformé en squelette condamné à errer pour toujours dans la garde-robe de ce dernier.

The WardrobeJusqu’ici, Skinny se contentait d’observer, mais avec la disparition suspecte de Ronald, notre ami squelette va devoir sortir de sa réserve pour tenter de sauver l’âme de son pote. Un objectif qui, comme on s’en doute, ne pourra être rempli qu’au prix d’une exploration méticuleuse des quelques 40 décors peints à la main qui agrémente le titre.

Jeu d’aventure en 2D, à la sauce « point & click », The Wardrobe ne cache pas son admiration pour les cadors de la belle époque, comme Monkey Island, Day of the Tentacle ou encore Sam & Max : comme ses illustres ancêtres, il propose une aventure blindée d’humour, d’irrévérence et de « politiquement incorrect », le tout saupoudré d’énigmes parfois bien retorses.

The WardrobeUne jolie madeleine de Proust pour ceux qui trouvaient le marché du jeu d’aventure un chouïa trop conceptuel en ce moment, et un vrai retour à ce qui faisait l’essence des modèles du genre. Plus qu’un hommage réussi à la belle époque LucasArts, The Wardrobe parvient sans mal à se hisser à la hauteur de ses sources d’inspiration.

The WardrobeLe jeu est doublé en Anglais et Italien, avec des sous-titres notamment en Français, et pour 15€ à peine, devrait vous assurer quelques soirées de remue-méninges bien fun.

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Un petit up pour signaler que le titre dispose désormais de sous-titres en français.