Comment jouer à Zelda Breath of the Wild sur PC

Le petit monde de l’émulation est en ébullition. L’arrivée d’une console sur le marché, c’est un nouveau bidule à décortiquer et la Switch, avec son architecture si proche de la box SHIELD de Nvidia sous Android TV, ouvre des perspectives intéressantes. Mais contrairement à ce que pourrait laisser croire certaines news, quand on parle de l’émulation sur PC de Zelda Breath of the Wild, il n’est pas question d’émuler la dernière console de Nintendo. C’est bien de la version Wii U dont on parle. Une tâche déjà bien assez complexe, mais qui avance à une vitesse incroyable, grâce à un outil que vous connaissez bien : Patreon.

Zelda BotW Cemu Landscape 1

C’est fou ce que de bons développeurs peuvent faire, quand ils ont de l’argent, et donc du temps. Avec plus de 35 000 dollars par mois, les développeurs de Cemu – un émulateur Wii U – peuvent se permettre de bosser à temps plein sur leur bébé. Leur coup de génie pour faire rentrer les billets verts ? Axer tout le développement dans le but précis de faire tourner ce nouvel opus de Zelda en priorité, et garder la primeur des nouvelles versions de l’émulateur pour les patrons qui donnent au moins 5 dollars par mois. La plèbe des utilisateurs gratuits doit attendre une semaine pour mettre la main sur les “builds” les plus fraiches.

Évidemment, pour que ça prenne, il faut un truc un peu prometteur. Et honnêtement, on est passé de “prometteur” à “AH OUI QUAND MÊME !” assez vite. La preuve avec une vidéo 4K plus que vendeuse. Mettez-vous en plein écran, réglez la résolution au max et chantez avec moi “PC MASTER RACE PC MASTER RACE”. Profitez bien, je vais vous calmer juste après.

C’était bien ? OK, maintenant on va voir qu’il reste pas mal de boulot. Déjà, rappelons que tout ça est parfaitement illégal. Pas l’émulation en elle-même, même si ce sujet est déjà très sensible, mais vous vous doutez bien que les copies de Zelda qui circulent sur le Net ne font pas la joie de Nintendo, qui doit être en train d’aiguiser des missiles nucléaires assez violents du côté de Kyoto…

L’installation et la configuration de tout ça ne risquent pas non plus de faire plonger les ventes de machines de Big N avant un moment. Ça reste compliqué, avec pas mal de bidouilles et de cas particuliers à gérer. Il faut la bonne version de Cemu, la configurer, creuser Reddit pour piger pourquoi ça plante, recreuser le Net pour piger pourquoi c’est lent, pourquoi c’est moche, etc.

Zelda BotW Cemu Bug 1

Vous voyez les rayures dans l’ombre du vieux monsieur ? Et la résolution ? C’est un combo Cemu mal configuré / bug. Le genre de chose qui se corrige « assez facilement ».

Avancement des travaux

La version 1.7.4 de Cemu a franchi un cap, puisqu’il est possible de terminer le jeu avec. Rappelons qu’au départ, l’émulateur plantait après la séquence d’intro, mais c’était déjà la preuve que les développeurs n’étaient pas de parfaits escrocs. Cemu 1.7.4d est la dernière version disponible au moment où j’écris cet article et on ne peut qu’admirer le boulot effectué. Mais il reste du pain sur la planche…

Zelda BotW Cemu Loading Hack

Avantage de la version PC : la récupération de sauvegardes Wii U hackées, qui me rappellent les heures glorieuses de l’Action Replay Amiga. #vieux

Rappelons dès le départ qu’il faut un bon PC. Un processeur i7, une GTX 1070 et un SSD seront une bonne base pour atteindre le Graal des 30 images/seconde. L’optimisation du code va occuper les développeurs un moment ! Rien que la génération des shaders, qui peut durer de très longues minutes en fonction de la puissance de votre machine, risque de refroidir plus d’un utilisateur. Si vous avez déjà lancé Elite Dangerous, c’est la raison qui fait mouliner le jeu quand vous changez de driver ou de carte graphique. Il faut précalculer un maximum de chose pour éviter les saccades en jeu. Et avec Cemu, le résultat est encore très aléatoire même avec un cache conséquent. Ça se traduit par des blocages de l’image plus ou moins importants quand l’émulateur se retrouve face à un effet graphique ou objet qui n’est pas dans le cache.

Il faut aussi rappeler que la version Wii U de ce Zelda est un micropoil inférieure à sa frangine sur Switch, même si dans le cas de l’émulation PC, tout ça devient secondaire. Le plus gros handicap de la version émulée, c’est l’absence de gyroscope dans nos manettes. C’est assez pénible pendant certaines phases du jeu et si vous avez passé 100h à aligner des headshots sur Switch comme moi, on réalise que ce n’est pas la pseudo émulation de cette feature à la souris qui va sauver les meubles. Ça fonctionne avec les sticks analogiques, mais c’est bien moins agréable. On passera en revanche rapidement sur les bugs graphiques qui sont toujours présents : ils sont corrigés très rapidement par la team Cemu et d’ici la semaine prochaine, je pense que les derniers bugs avec l’eau, certaines textures corrompues ou les effets volumétriques seront réglés. Le bloom semble poser plus de problèmes, mais tout ça est une question de temps.

Comment jouer à Zelda correctement (sur PC)

Achetez le jeu, une Switch. Enjoy. Ah sur PC ?! Pardon. On reprend. Il vous faut donc un gros PC et quelques fichiers.

  • Cemu configuré correctement.
  • Le graphic pack qui va bien.
  • Les fichiers du jeu.
  • Cemuhook pour booster les perfs.
  • Un moyen de limiter le framerate à 30fps.

Dans cette liste, je ne peux que vous fournir que Cemuhook, et les graphic packs, très mal nommés puisque ce ne sont pas des gros Zips pleins de textures, mais juste des fichiers de configuration pour ajuster la résolution à votre écran. Si vous avez une grosse configuration, la blague c’est que vous risquez de dépasser les 30 fps, en dehors des moments de gros ralentissements / freeze à cause de la génération de nouveaux shaders. C’est le cas avec ma config pourtant réglée pour faire du 2560×1440 ! Et comme le gameplay de Zelda est ajusté pour du 30 FPS, ce n’est pas une bonne nouvelle. Corriger ce défaut nécessite d’installer un soft dédié à votre carte graphique, et capable d’agir sur la couche OpenGL du driver.

Pour ça et bien d’autres problèmes, le lien à connaitre absolument est ce megathread de Reddit, qui contient toutes les informations du monde pour faire tourner Zelda BotW au mieux. Malheureusement, c’est pas toujours très clair quand on débarque.

Zelda BotW Cemu Bug 3

Ooops les textures de l’armure !

Faire ses courses et tout installer

Internet étant ce qu’il est, on trouve tout ce qu’il faut sans débourser un centime facilement, jusque dans certaines descriptions de vidéos YouTube. En toute décontraction. Il est évidemment hors de question que je vous link ça, vous êtes assez grands pour vous débrouiller et j’aime très moyennement l’humidité des prisons et la sécheresse des amendes. Accessoirement, il est hors de question de faire gagner 0,00001 centime à ce genre d’idiot avec vos vues.

Les étapes d’installation sont super simples :

  • Installez Cemu (décompression dans un répertoire de votre choix)
  • Installez Cemuhook (décompressez la .dll à la racine du dossier Cemu)
  • Configurez votre Cemu (Input Settings / Graphic Pack)
  • Configurez le graphic pack (commencez sans pour voir si ça tourne)
  • Lancer le jeu (menu File ➜ Load et cherchez U-King.rpx dans le dossier “code” de Zelda)
  • Patientez pendant la génération des shaders
  • Retentez en activant le graphic pack (Options ➜ Graphic Packs ➜ cochez ceux que vous voulez activer)

Pour ceux qui sont en 2560×1400, voici mon fichier de config / graphic pack.

Zelda BotW Cemu Speed Secret Forest

Même les zones qui rament sur Switch semblent passer sans gros problèmes sur Cemu.

Le cas Nvidia

Un bug dans les derniers drivers Nvidia provoque une grosse fuite de mémoire qui fera planter le jeu au bout d’un moment. Voilà, c’est comme ça, c’est la vie. Mais ça prend plus d’une heure avec 16 Go, c’est déjà ça…
Il arrive aussi parfois que la génération des shaders ne se fasse pas. Ce qui vous donnera une expérience de jeu plus proche du slideshow que de l’émulation de folie vue dans la vidéo du début de dossier… Purger le cache OpenGL du driver corrige ce problème. Pour ça, allez dans C:/utilisateurs/votre_username/AppData/Roaming/Nvidia/GLCache et effacez tout ce que vous pouvez.

Quand tout sera nickel, vous aussi vous pourrez tenter ce genre d’exploit ➜

(Les Lynels sont les bestioles les plus puissantes à gambader sur les terres d’Hyrule)

Comme vous le verrez, l’expérience de jeu n’est pas encore parfaite, mais il ne manque plus grand-chose pour que les dents de Nintendo grincent très fort. Personnellement, j’attends surtout que Cemu fasse enfin tourner Bayonetta 2 maintenant ! Quand on voit que Dolphin, l’autre émulateur Wii / Wii U sait maintenant gérer le Store Nintendo, on réalise que l’avenir de l’émulation Wii sur PC est radieux. Bonne nouvelle pour les joueurs bidouilleurs, mais pour Nintendo, c’est un autre débat !

Zelda BotW Cemu Landscape 2

 


Note : cet article est l’équivalent de plusieurs pages de magazine. Il n’est possible de rédiger (ou plutôt écrire / réécrire / corriger / intégrer) des papiers de cette taille que grâce à nos soutiens Paypal, et surtout à nos patrons. Oui, on sait, ce n’est pas le bon terme. Mais nous, ça nous fait rire. Et quand on reçoit des sous aussi, d’ailleurs. Du coup, merci à vous, qui mettez la main à la poche pour nous inciter à bien bosser ! Et si vous n’avez pas encore franchi le pas, pensez à soutenir Geekzone pour que nous puissions augmenter la cadence !

Commentaires
  1. Merci pour l'article.
    C'est très frustrant en fait parce que c'est très beau, très fluide. Tu n'en parles pas, mais j'imagine que les temps de chargements sont plus rapides ? Mais tenter vraiment l'expérience voudrait dire recommencer le jeu à 0 et ça je ne peux pas. Trop d'heures investies. Peut être dans quelques années ...

    Mais au delà du cas particulier de ce jeu, ce niveau de qualité me fait me dire que big N a fait une grosse connerie en tentant pas une aventure à la PS Now. Après tout, ce qui les interesse, c'est de vendre des jeux et des accessoires. Il "suffirait" qu'ils soient compatibles PC. (Oui je l'ai trop facile).
    Mais je me demande dans quelle mesure c'est pas l'avenir des consoles: proposer des boites pour ceux qui aiment pas le PC/ont pas les moyens, mais avoir tout le reste du parc (jeux et surtout accessoire) compatibles boites et PC.
    Avantage pour Big N ça règle le pb de l'émulation "proprement".

  2. Est-ce que c'est la rançon pour Nintendo de ne pas vouloir jouer la course à la puissance comme ses petits camarades, et que du coup ça devient jouable sur PC sans attendre 10 ans ?

  3. Bon bhé après install et tweaks kivonbien, c'est jouable en 1080p. Ça saccade encore mais rien de rédhibitoire.

  4. L'émulation est donc fidèle à l'original :ninja:

  5. T'as une Radeon, t'as tout bon. T'as une NVidia, t'es dans le caca. T'as une Switch, y'a pas de triche.

15 autre(s) commentaires