Twist, la communication d’équipe repensée

Vous connaissez déjà Slack ? Hipchat ? Microsoft Teams ? Facebook for Work ? Il existe en fait plus de 10 solutions de communication d’équipe en temps réel sur le marché. On assiste à une véritable ruée vers l’or. Et dans cette histoire, Slack est la star, l’étoile à abattre même, avec plus de 5 millions d’utilisateurs. Sans complexe, la petite équipe de Doist, déjà à l’origine de l’excellent Todoist, déboule sur le marché avec Twist, une solution qui prend tout le monde à contre-pied. Leur idée ? Revenir à une communication asynchrone, qui laisse votre team faire un truc important : bosser.

Twist Banner

Doist, c’est 51 collaborateurs qui travaillent depuis 20 pays différents. Autant dire que les problématiques de gestion d’équipe en remote, ils connaissent. Évidemment, ils ont tenté Slack, comme tout le monde. Mais ils ont vite remarqué que cet outil, comme ses concurrents, a un problème : on passe vite sa vie à répondre aux questions ou à esquiver les notifications. Pendant ce temps, le vrai boulot stagne et vos derniers morceaux de concentration sont piétinés. Certes, on devient des champions du GIF parfait pour faire marrer l’équipe, mais ça ne fait pas avancer vos projets.

La guerre des notifications

Twist LogoTwist répond à cette problématique d’une manière intéressante : les conversations ne sont plus organisées comme des chatrooms façon IRC, mais en fils de discussion (threads en VO), exactement comme dans un bon vieux forum. Une forme de communication asynchrone qui a fait ses preuves depuis bien longtemps ! En fait, plus je testais Twist et plus je me disais qu’un autre concurrent des Slack & co pourrait également être Discourse, la plate-forme que nous utilisons depuis deux ans pour le forum de Geekzone.

Twist améliore le concept, avec la possibilité de notifier seulement les personnes voulues à chaque message (via un champ séparé). On peut aussi prévenir un groupe de personnes (via la gestion de teams) facilement, le tout sans couper le reste des utilisateurs de la conversation, mais sans non plus les déranger à chaque nouveau message. Ça évite le stress de la notification permanente d’un Slack, surtout si vous bossez avec plusieurs communautés / sociétés en même temps. Les freelances savent quel enfer ça peut être…

Autre astuce de Twist, il n’existe pas d’indication sur le statut de connexion des utilisateurs. On ne sait pas si Roger est en ligne, et c’est fait exprès. Ça évite de s’énerver s’il ne répond pas tout de suite et ça ne décourage pas Jenny-de-la-compta de lui envoyer un message si elle le voit offline. Malin, efficace. Quand Robert aura terminé son boulot, il verra les messages qui lui sont adressés regroupés dans son Inbox, sans avoir à naviguer dans chaque thread.

La concentration en miette

Doist n’est pas le seul à faire le constat des dommages de la communication temps réel, et cite Time Well Spent ainsi que le best-seller Deep Work comme quelques-unes des motivations pour la création de ce service. Les réseaux sociaux font partie des cancers qui détruisent notre concentration chaque jour (combien de fois avez-vous interrompu la lecture de cet article pour checkez Twitter & co ?) et leur intention est d’éviter d’en rajouter une couche avec un outil censé booster la productivité des utilisateurs.

Twist Mac

 

Twist iOSDans les faits, les principes de Twist fonctionnent bien. La création de Doist mélange des solutions éprouvées, de bonnes idées et un design agréable. Ça gère évidemment les intégrations de liens avec preview (URL, images, GIF, etc.) même si on regrettera l’absence de fonction pour désactiver ou cacher ces dernières, fonction qui serait bien en adéquation avec la philosophie du service. Avoir un GIF sous le nez dans une conversation sérieuse peut se révéler vite pénible…

En développement depuis 2014 et en bêta depuis janvier dernier, Twist est déjà très fiable et existe en version Web / Android / iOS / Windows / macOS. Loin de concurrencer toutes les fonctions de la compétition côté intégrations d’apps, ce service répond à un besoin très intéressant, même si je me demande s’il saura trouver sa place sur le marché, en face de mastodontes qui intègrent maintenant partage d’écran, communication vocale et j’en passe. Côté tarifs, Twist en version gratuite suffira à de nombreux projets et pour les pros, chaque utilisateur reviendra à 5,5 euros par mois. Doist positionne bien son offre, mais la compétition des offres gratuites open source sera à prendre en compte. Rendez-vous en 2018 pour voir comment ce marché aura évolué !

 

Pour aller plus loin :

 

 

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Comme Rabban Rocket.chat car on voulait pouvoir avoir notre propre serveur. On s'en sert quasiment que professionnellement vraiment et pour savoir où on va dej le midi :slight_smile:

  2. Je sais pas comment vous tolérez le chat horrible de Skype :smiley:

  3. Bah non, il y a un abonnement mensuel suivant le nombre d’utilisateur.

21 autre(s) commentaires