Wekan : une alternative gratuite et open source à Trello

Parmi les outils de productivité basés sur la méthode kanban, Trello se hisse toujours en tête niveau popularité. Ce qui n’empêche pas la concurrence d’essayer de lui ravir ce titre. On vous avait déjà parlé du très complet Zenkit, mais pour ceux qui n’y auraient pas trouvé leur bonheur, voici une autre alternative à essayer, open source qui plus est : Wekan.Wekan

Anciennement connu sous le nom de Libreboard, puis Metrello (avant que les avocats de Trello ne s’en occupent), Wekan est un outil collaboratif de gestion de tâches, gratuit et open source, développé par une équipe de contributeurs bénévoles répartis aux quatre coins de la planète (Finlande, Chine, France et États-Unis, notamment).

Reprenant le principe du kanban (inventé par Toyota fin des années 40 pour optimiser la productivité de ses usines), le soft propose d’organiser votre « workflow » via le système désormais bien connu des petites fiches (« cards ») à déplacer sur des tableaux (« boards »), pour signifier la progression des différentes tâches en cours dans un projet.

Développé en Meteor (un framework JavaScript), ses principaux arguments sont d’une part son statut open source, qui permet à tout un chacun d’apporter sa pierre à l’édifice, mais aussi, et surtout, sa gratuité. Pour le reste, l’application apporte peu ou prou les mêmes avantages que son illustre modèle :

  • un système de tableaux privés et publics, représentant vos différents projets, et les outils qui vont bien pour en suivre facilement l’évolution, et mettre en avant ceux qui le nécessitent ;
  • la possibilité de gérer trois types de membres : les admins (qui peuvent tout modifier, y compris les paramètres des tableaux), les utilisateurs normaux (qui peuvent éditer les cartes) et ceux qui sont exclusivement restreints aux commentaires ;
  • un système de listes pour simplifier l’agencement des fiches ;
  • possibilité d’ajouter des descriptions aux fiches, des étiquettes personnalisées, des checklists, des images, des fichiers et des commentaires ;
  • et cerise sur le gâteau : Wekan gère également le Markdown (pour les descriptions et commentaires).

On lui reprochera sans doute l’absence (pour le moment en tous cas) d’un système de notifications intégré à l’OS, mais nul doute que c’est dans les cartons.

Si vous voulez tester l’engin, vous pouvez le faire directement via l’instance de démonstration en ligne sur le site officiel. Notez qu’il n’existe pas d’app dédiée, Wekan requiert un serveur x64 pour tourner. Mais, en bon geeks, vous devriez avoir ça sous la main, non ?

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Mais pourquoi ce nom ? Because Wekan !

  2. Les outils phares de l’esclavage moderne enfin à la porté de tous. On arrête pas le progrès.

    L’esclavage, trop politiquement incorrecte !!! Oui pardon, on dit le management maintenant.
    La vieille technique de l’édulcoration des mots par lesquels on pense. Encore plus vieux que le sophisme mais toujours aussi efficace. Testé et approuvé par Monsanto ainsi que tout lobbyistes qui se respectent.

    La semaine prochaine nous parlerons du Kaizen. Ne manquez pas une occasion d’améliorer vôtre productivité ainsi que celle de vos collaborateurs, la société n’en sortira que plus efficace et grandie.

  3. Si vous ne savez pas quoi faire dans les prochaines semaines et que vous avez envie d’en tester un autre, http://hacknplan.com

3 autre(s) commentaires