Le C64 mini : merci, mais non merci

Toute la presse geek (à quelques exceptions près) s’emballe aujourd’hui pour la sortie future du C64 Mini, une machine opportuniste qui, après les NES et SNES mini, rêve à son tour de surfer sur la vague « nostalgeek ». On vous avait déjà parlé de la pratique dans Torréfaction, surtout pour vous dire à quel point on déteste ça. Mais vu que du côté des fabricants, on a l’air d’insister, permettez-moi d’en remettre une couche.

C64 Mini

Le site web officiel du produit vomit des superlatifs dans tous les sens : « the world’s best selling home computer reborn ! », « a timeless classic is being given a new lease of life ! », on a clairement l’impression de vivre un truc énorme. C’est qu’il faut bien justifier le prix de 79€ réclamé pour cette plaisanterie. Retro Games et Koch Media n’hésitent pas à écrire « mini version of the best-selling 80’s home computer », comme s’il s’agissait de la vraie machine, en format réduit.

Sauf que non… Comme pour les autres produits du genre, tout ce que vous achetez pour cette somme, c’est le droit d’utiliser un émulateur (qui tourne probablement sur un Raspberry Pi ou un Arduino) et 64 jeux officiels licenciés pour l’occasion. Et attention : si le site prend bien soin de mettre en avant la présence de chouettes titres comme Impossible Mission ou Speedball 2, le reste racle allègrement les fonds de catalogue. (ndCaf : et même, Speedball 2 sur C64, beach please !)

C64

« Oh la la, Gribbly, j’ai tellement hâte d’y rejouer. » (Personne, jamais).

Oh et pas la peine d’espérer en faire tourner d’autres : si l’on peut effectivement connecter l’engin à un vrai clavier, pas de port cartouche, et pas moyen d’y brancher un lecteur de cassettes (ou de disquettes) officiels. Donc, à part programmer en BASIC, vous ne pourrez pas en tirer grand chose.

Franchement, si le rétrogaming sur C64 est votre kif, j’ai deux alternatives largement plus riches à proposer : la première, c’est d’acheter une vraie machine. On en trouve autour des 100$ sur Ebay, soit à peine plus cher que cette mini-plaisanterie.

La seconde, c’est d’aller jeter un œil aux excellents émulateurs que sont CCS64 et Vice, qui ont l’avantage non négligeable d’être complètement gratuits, ce qui vous laisse des sous pour investir dans un adaptateur xu1541 permettant de brancher votre vieux 1541 sur un PC pour y transférer vos jeux (voire de récupérer des images disque par des voies effectivement moins légales, mais bon après 35 ans, il y a prescription non ?).

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Autant les jeux de la SNES Mini sont des jeux qui ont fait leur preuve dans le temps (encore agréables à jouer et qui nécessitent juste une manette) autant là, j’ai aucun doute sur le fait que ce sera pénible de jouer aux jeux C64…

    Un gros bide en perspective :smiley:

    Si c’est une vrai machine avec le vrai OS, etc. (comme un Mac Mini), pourquoi pas. Mais ce serait vraiment pour un public averti.

6 autre(s) commentaires