Vendredisques : édition du 01/12/2017

Bonjour à tous ! La semaine dernière a été chargée pour moi. J’étais en effet en enregistrement musique, pour un prochain album à venir. Du coup, concentration maximale pour pouvoir composer et jouer l’esprit serein. Comme je n’avais rien prévu pour ce Vendredisques, je me la joue perso et vous propose trois titres extraits de jeux vidéo que j’aime particulièrement. Et comme j’ai pas eu le temps de jouer depuis une quinzaine de jours, ces trois propositions viennent un peu combler mon petit manque de jeu vidéo que j’espère bien rattraper ce week-end.

Gitaroo Man – The Legendary Theme

Gitaroo Man est un jeu tout aussi légendaire que ce titre extraordinaire dont il est extrait. Mélodie de guitare parfaite, son glam-rock, et, surtout, cette ambiance musicale qui va donner quelques petits milliers de frissons à tous les chanceux qui ont pu essayer ce jeu OVNI qui a marqué à la Gibson rouge tous les amoureux de jeux vidéo musicaux. Gitaroo Man, sorti sur PS2 au début des années 2000, nous faisait jouer en rythme sur les titres du groupe power-pop japonais Coil (ndFask : à ne pas confondre avec le groupe expérimental londonien homonyme). Une fusion parfaite entre le gameplay hardcore du jeu et ses musiques. Les quelques « élus » qui y ont eu accès savent que ce Legendary Theme existait aussi en version acoustique. Pour eux, et toutes les larmes qui en découleront, en voici le lien.

Katamary Damacy OST

Je me demande souvent quelles musiques de jeux me procurent autant d’émotions que celles de Gitaroo Man. Et j’en reviens toujours aux OST de Katamary Damacy. Katamary n’est pourtant pas un jeu musical. Dans quelle catégorie pourrait-on d’ailleurs le classer ? Vous y poussez une boule qui grandit en absorbant tous les objets qu’elle touche. Un concept qui peut sembler absurde (et dieu sait que le jeu l’est, absurde, et même totalement Dada), mais qui, le pad en main s’avère tout aussi addictif qu’un Tetris, un Mario Kart, ou, plus proche de nous (et de Geekzone), un PUBG… Bon, tout cela pour dire que les musiques des deux premiers volets de Katamary Damacy sur PS2 sont absolument parfaites. Profitez-en. C’est beau.

Akira Yamaoka – Silent Hill Theme
(Spotify)

Je termine ce voyage musical avec une mélodie tout simplement parfaite. Un thème digne des plus belles BO d’Ennio Morricone ou des plus beaux moments musicaux de la série Twin Peaks. Pour ceux qui me connaissent, je ne fais ici ni favoritisme, ni mise en avant personnelle… Juste l’envie de vous faire découvrir le talent du maître Yamaoka-San. Une grande figure de la musique de jeux vidéo.

Le rideau est tiré, cette mini-rubrique terminée. J’espère avoir donné aux joueurs l’envie de réécouter ces musiques magnifiques. Et peut-être, à quelques non-joueurs, l’envie de tenter cette merveilleuse Aventure qu’est le jeu vidéo. Le jeu vidéo est multiforme. Et difficilement compréhensible pour un non-joueur. La musique peut être une porte d’entrée…

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Bon moi aussi je m’y colle cette semaine (j’ai lien-youtubé car tout n’est pas sur les services de streaming)

    Alors il se passe que Ty Segall nous a livré son single du mois mardi (4ème depuis septembre après Alta, Meaning et My Lady’s On Fire) et que la il (IMO) tape très très fort.

    Si vous ne connaissez pas le gars, une bio rapide (mais il y a tellement à dire a écouter que sans dec, soyez curieux) ^^

    30 ans, né a Laguna Beach puis étude a San Francisco, il est passionné de musique (mais genre nerd quoi ^^)

    il commence sa carrière à 20 ans (donc ca fait déjà pas mal de temps qu’il fait des trucs pas connu) en 2008. Après une cassette démo qui arrive a l’oreille de son futur BFF John Dwyer (lui aussi il y a à écrire, peut etre la semaine prochaine)

    Depuis il sort 1 album par an (sous son nom ou via diverse sous groupe à lui (ex the Mugger), une 30ène de single ou EP.

    Mais a coté il bosse avec ses potes et sort 2 albums avec Mikal Cronin, 1 avec White Fence (Hair, allez y les yeux fermés !!), 1 aussi avec Party flow et 1 avec Traditional Fools, 2 albums avec Fuzz et 1 avec GØGGS (avec au chant Chris Shaw, chanteur de Ex-Cult).

    Bref son nom dans discogs et vous avez le tournis ^^

    Tout ca pour revenir à son dernier single,The Main Pretender, donc ou il ajoute du saxo (joué par Mikal Cronin).
    Et ca donne un truc qui claque punch y qui

    2 autres morceaux du monsieur :

    The Keepers, tiré de l’album Sleeper (2013), c’est un album acoustique qu’l a composé après le décé de son père.
    Ca change de style dans sa disco mais c’est aussi un de ces plus beau album.

    (version live un chouilla plus rapide que la version album)

    Feel, morceau qu’il a composé sur la route et enregistré en single pendant une tournée (la légende mais sans doute vrai est qu’entre 2 dates il est allé dans un studio enregistrer le morceau en speed d’ou le son assez sale sur le single).
    Il dit avoir mis genre 2h pour composer le corps du morceau et parole et 3j pour le solo (un truc du genre faut que je remette la main sur l’interview) ^^.
    Je l’ai reçu en pleine face en mai 2014, le morceau n’était pas connu, c’était la 3eme fois qu’il le jouait en live, juste des potes au Primavera en Espagne qui m’avaient dit la veille : putain Ty a un nouveau morceau c’est une tuerie.
    Depuis c’est un classique de ses concerts ^^

    Donc le morceau ici :

    (la le son est moins bon mais ca donne une idée du bordel de ses concerts)

3 autre(s) commentaires