La véritable influence d’une vieille batterie sur votre iPhone

Ah, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu un “bidule-gate” chez Apple pour faire du clic ! Depuis l’annonce de l’influence d’une ancienne batterie sur les performances d’un iPhone par le développeur de Geekbench, la presse se lâche sur le sujet, quitte à commander des papiers en urgence au responsable de la rubrique “chiens écrasés”. Bref, on lit de tout et surtout beaucoup de n’importe quoi. Il est temps de faire le point, et de vous donner les infos importantes pour redonner des couleurs à votre vieux smartphone aux pommes.

iPhone Batterie

Théories du complot (“Apple nous force à upgrader !”) et obsolescence programmée sont au menu de toutes les conversations du Net sur ce sujet. Un paquet de béotiens de la technique s’improvisent experts et racontent n’importe quoi, ce qui provoque fatalement une grosse fatigue chez ceux qui ont vraiment compris ce qui se passait… Et incroyablement, techniquement, il ne se passe rien de grave. Côté communication en revanche, Apple prouve une fois de plus son incompétence notoire.

Résumé des épisodes précédents

À chaque nouvelle version d’iOS, on assiste à un torrent de larmes de la part de certains possesseurs d’iBidules un peu “anciens”. On accuse le nouvel OS de tout ralentir, on traite les développeurs Apple de tous les noms, sans avoir la moindre idée des causes réelles du problème. À chaque fois, tout rentre dans l’ordre rapidement, même si parfois il faut faire réaliser dans la douleur à certains qu’un smartphone qui a plus de 4 ans ne sera pas aussi rapide qu’un modèle qui vient de sortir. iOS 11 brise ce cycle “sacré” car les problèmes semblent persister. On a enfin une idée de pourquoi, dans les cas les plus critiques.

Cette fois, c’est la relation entre l’âge de la batterie et la puissance réelle du CPU qui est en cause. Les devs de Geekbench ont constaté que sur les iPhone aux batteries usagées, la puissance réellement disponible pour le CPU était limitée : l’OS contrôle en permanence la vitesse du CPU, en castrant parfois largement sa puissance réelle. But de la manoeuvre ? Empêcher que l’iPhone ne s’éteigne d’un coup pendant une charge de travail qui solliciterait trop la batterie, maintenant incapable de fournir la puissance nécessaire pour alimenter le processeur.

Ce genre de crash n’est pas bon pour le téléphone et frustrant pour l’utilisateur. La réalité de la technologie est là : une batterie s’use, et généralement au bout de 2 ans d’utilisation classique, elle se retrouve dans l’incapacité de faire son boulot correctement. Pour étendre cette durée de vie, il faudrait faire super attention aux cycles de charge et soyons honnêtes : personne n’a envie de s’enquiquiner avec ça. L’OS de votre téléphone se doit donc de suivre la santé de sa source d’énergie et s’adapter au mieux à cette dernière. Bref, Apple à identifié un problème et apporté une solution.

iPhone Battery 1

La transparence façon Corée du Nord d’Apple

Le problème de cette solution, c’est qu’elle va ralentir le téléphone parfois de manière très significative sur des actions en apparence anodine pour l’utilisateur, mais en réalité très gourmandes en puissance, ne serait-ce que pendant une fraction de seconde. Bref, ça rame et au bout des doigts qui tapotent l’écran, ça risque de râler.

La faute d’Apple n’est évidemment pas d’avoir apporté une solution à ce problème : c’est de l’avoir caché. Aucune explication, aucune notification pour vous dire ce qu’il se passe. C’est un point qu’il faut évidemment corriger, mais pas le seul. Car Apple a prévu une alerte pour les possesseurs d’iPhone / iPad dont la batterie va bientôt lâcher. Problème : cette alerte se déclenche vraiment trop tard, quand la batterie ralentit le téléphone depuis déjà de nombreux mois. Évidemment, avec une alerte plus efficace, certains ne manqueront pas de crier qu’on leur force la main pour changer de batterie. Ignorons les haters et insistons : il faut que cette alerte soit plus efficace !

Dernier point d’amélioration possible : examiner de près l’algorithme qui gère la limitation du CPU pour éventuellement lui donner plus de souplesse, surtout pour certaines actions “simples”, qui méritent peut-être d’être optimisées pour être moins gourmandes côté iOS. Je pense particulièrement à l’affichage du clavier, qui se fait dans la douleur sur mon vieux 6S Plus dont la batterie a perdu un tiers de sa capacité.

Comment connaître le niveau d’usure de sa batterie ?

Pour savoir où en est votre batterie, le plus simple est de disposer d’un Mac et d’installer coconutBattery. Branchez votre iPhone avec le câble USB et cliquez sur iOS Device en haut à droite. Hop, vous aurez une idée du problème. Si votre “Design Capacity” est sous les 80%, sachez que la vitesse de votre CPU est divisée par deux (au minimum), pratiquement en permanence. Ouch…

coconut Battery

Que faire ? Le plus simple et le plus évident : prenez rendez-vous dans un Apple Store ou autre revendeur / SAV officiel pour faire changer votre batterie : le tarif est fixe (89 euros). Et vous voilà reparti avec un iPhone au top pour au moins deux ans.

Une autre solution plus aléatoire existe. Elle n’a peut-être rien à voir avec la batterie, mais pas mal d’utilisateurs ont constaté de façon empirique que ça permettait de donner un coup de jeune à leur iBidule : allez dans Réglages > Général > Réinitialiser tous les réglages.

Ça ne changera évidemment rien si votre batterie est en fin de vie / sous les 80%, mais ça ne coûte rien de tester et ça n’efface rien sur votre téléphone côté data / applications.

Quoi qu’il en soit, je pense qu’Apple a les oreilles qui sifflent… A minima, je ne serais pas étonné de voir débarquer des notifications précises sur le sujet dans le prochain patch iOS. Mais côté communication, je doute que la marque change sa manière de faire de si tôt. Malheureusement.

À lire aussi :

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Apple a beau mal communiquer, JPP des gens et de leurs théories du complot permanentes…

  2. J’en suis à 76% sur mon 6 pas si vieux, quelle douleur de réagir à cet article :persevere:.
    Ce qui est fou c’est que ça réagit bien niveau interprétation des saisies.
    J’ai l’impression d’avoir un iPad retina avec ios8 et son gpu famélique.

  3. Poil aux fesses

  4. Facile, pour Samsung et LG, quand on met pas à jour ses devices :stuck_out_tongue:

43 autre(s) commentaires