Lineage 2: Revolution réduit en esclavage 5 millions de personnes

Nous avions abordé les phénomènes incroyables que sont Lineage M et Lineage 2: Revolution en Corée dans cette news. Si ça avait piqué votre curiosité, soyez heureux, vous allez pouvoir perdre votre week-end à découvrir la version Revolution de Netmarble qui a débarqué en occident depuis quelques semaines sur iOS et Android. Du MMO automatique comme vous n’en avez jamais vu, taillé pour un monde peuplé de lootboxes et qui vient de dépasser les 5 millions d’inscrits sur la planète. Si lundi vous y jouez toujours, nous déclinons toute responsabilité…

L2R Game

J’avoue avoir du mal à parler de L2R. J’oscille en permanence entre la fascination et la panique. D’un côté je suis réellement impressionné par ce vrai MMO qui tient dans la poche, avec une réalisation honnête pour peu qu’on possède un device mobile pas trop ancien. Certes, ça triche un poil : les décors sont souvent pauvres, voire répétitifs et l’accent est clairement mis sur les personnages ainsi que les monstres à massacrer, avec un angle de caméra qui permet de ne pas trop charger le moteur 3D.

Mais quand je creuse, le côté obscur de ce jeu me balance des petits frissons de panique, liés à son succès. Gameplay et modèle économique de ce piège à neurones un peu faibles sont un cauchemar de vieux joueur dans mon genre. Car L2R, malgré son aspect avancé, se rapproche parfois plus d’un Cookie Clicker que d’un MMO desktop classique. Je force le trait, mais vous allez comprendre…

Inévitable cinématique…

MMO autonome

Première révolution pour un MMO moderne : pas question de vous indiquer le chemin pour la prochaine quête, trop compliqué ! On va carrément la faire à votre place. Oui oui, oubliez les bots payants pour Lineage II PC ou World of Warcraft. Ici, il est directement dans le jeu. Dès l’acceptation d’une quête , votre personnage part à la chasse ou rejoint le bon NPC. Il n’aura besoin d’une action de votre part que pour cliquer sur différentes boîtes de dialogue pour faire avancer le scénario, que vous êtes censé lire, histoire de ne pas terminer votre session de jeu la bave aux lèvres et le regard vide.

Comme votre personnage ne dispose que de peu de sorts, même au niveau maximum, le côté stratégique des combats est de facto très limité. Dans ces conditions, aller taper 6 loups manuellement va vous amuser 10 secondes. Autant laisser faire le jeu… Comme chaque quête est une variation de la précédente, on se transforme rapidement en robot qui ne sert finalement qu’à trier l’inventaire qui se remplit seul. On clique sur les menus où un point rouge apparaît, à l’infini : upgrade de l’équipement, des stats, ouverture de coffres divers et variés pour avoir des objets tout aussi divers, vérification des messages (où arrivent d’autres coffres et bonus)… On n’arrête pas. Clic clic clic ! Ou plutôt touch touch touch touch… Vous voyez le tableau. Pendant ce temps-là, votre personnage cavale sans vous et trucide la faune locale. Optimisation maximale.

L2R carrotte

« Log toi petit joueur ! Loooog toi tous les jours ! »

Hypnose over 9000

L2R concentre votre attention sur les coffres et les différentes monnaies qui permettent d’acheter tout ce qu’il faut pour être de plus en plus balaise. En ligne de mire, avoir un score de puissance d’attaque turgescent. Comme vous ne pouvez pas progresser dans la quête principale linéairement (il y a des points qui vous obligent à avoir un niveau défini), il faut régulièrement activer des quêtes secondaires abrutissantes et nettoyer des donjons (manuellement, quel scandale) tout aussi peu intéressants, pour booster votre niveau. Si vous avez pris soin de gonfler votre puissance d’attaque régulièrement en suivant bêtement les guides proposés dans le jeu, tout ça est d’une facilité déconcertante. Je vous épargne du reste les 234 façons d’upgrader vos armes et armures qui sont d’une complexité ridicule en regard du gameplay. De rien…

Mais alors c’est nul ce truc ?

Oui et… non. Parce que si on ramène Lineage 2: Revolution à ce qu’il est, à savoir un MMO qui doit tout de même tourner sur un smartphone, il ne s’en sort pas si mal. Taillé pour vous occuper entre deux stations de métro (pas à Paris en revanche, ça se saurait si on avait le Net), le coeur du jeu n’est pas passionnant, mais il existe des vrais morceaux de Lineage dedans : prise de châteaux, guerres de guildes, etc. Si j’en crois les fans que j’ai croisés, on peut s’y amuser. Soit…

Personnellement, je trouve que 80% du contenu est ultra répétitif, qu’il est blindé de pubs pour ses maudits coffres, vaguement Pay 2 Win et qu’il remet à la mode le truc que je déteste le plus dans Lineage : les monstres rares qu’il faut butter pour avancer dans une quête. Les zones instanciées de World of Warcraft sont une bénédiction, on l’oublie trop souvent. Mais pas de panique pour autant : il est possible de positionner son personnage sur le point de spawn et d’activer le mode d’attaque automatique. Passionnant… C’est bien simple, en 32 niveaux je n’ai jamais été en danger. En fait, je n’ai jamais rien fait d’excitant, surtout que votre personnage sait aussi gober automatiquement ses potions de vie ou de mana. Chasser le rat dans Everquest était épique à côté…

Conan O’Brien avait besoin d’argent…

… de beaucoup d’argent…

Si la curiosité vous démange, vous pouvez jeter un œil gratuitement sur cette bestiole bizarre et venir partager votre avis. De mon côté, j’ai peur que la seule motivation qui me reste soit celle d’effacer ce truc de mon iPad. J’espère que ça fera au moins venir Conan O’Brien…

Liens :

 


Note : cet article est l’équivalent de plusieurs pages de magazine. Il n’est possible de rédiger (ou plutôt écrire / réécrire / corriger / intégrer) des papiers de cette taille que grâce à nos soutiens Paypal, et surtout à nos patrons. Oui, on sait, ce n’est pas le bon terme. Mais nous, ça nous fait rire. Et quand on reçoit des sous aussi, d’ailleurs. Du coup, merci à vous, qui mettez la main à la poche pour nous inciter à bien bosser ! Et si vous n’avez pas encore franchi le pas, pensez à soutenir Geekzone pour que nous puissions augmenter la cadence !

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. mmmmmmm…

7 autre(s) commentaires