Ramène Ta Science #02 : La cigarette électronique

Ramène Ta Science : la cigarette électroniqueOn sait, on sait, il s’est fait attendre ce nouvel épisode de RTS… Mais c’est parce qu’on a découvert un sujet dense, riche, et qu’on a voulu creuser tout ça en profondeur. Pour ce nouveau numéro de Ramène Ta Science, le podcast de vulgarisation scientifique de GZ, on s’est plongé dans les vapeurs de la cigarette électronique.

La e-cigarette, comment ça marche ? Est-ce que c’est dangereux ? Est-ce que c’est utile ? Qu’est-ce qu’on en sait aujourd’hui ? L’équipe de RTS est partie à la rencontre de ceux qui côtoient cet objet de près :

  • Samuel Demeulemeester, rédacteur en chef de Canard PC Hardware : avec son équipe, il a publié une enquête de 12 pages sur les cigarettes électroniques et les e-liquides ;
  • Philippe Presles, médecin généraliste, tabacologue et diplômé en éthique de santé : il est l’auteur du livre La cigarette électronique – Enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement (2013, Versilio) ;
  • Vanessa Delarue, propriétaire du réseau de boutiques La Vaporeuse : ingénieure chimiste de formation, elle a ouvert sa première boutique en 2012 ;
  • Mickaël Hammoudi, secrétaire général de la FIVAPE (Fédération Interprofessionnelle de la Vape) : auparavant fondateur du CACE, le Collectif des Acteurs de la Cigarette Électronique.

Clémence et Dr Saucisse ont également compulsé la littérature scientifique sur le sujet, pour en extraire la substantifique moelle, et vérifier si tout cet emballement était ou non justifié. Pour sa part, Binnie n’a pas manqué d’ajouter son grain de sel avec sa verve légendaire. Enfin, aux manettes, bien sûr, c’est votre humble serviteur qui officie…

On espère que ce nouvel épisode vous intéressera, vous fera réagir et provoquera autant de discussions sur le forum que le numéro précédent. Et si ça vous plaît, n’hésitez pas à en parler autour de vous, sur vos réseaux sociaux, ou à nous faire part de vos retours sur la page iTunes. Bonne écoute !

PS : et au passage, si vous décidiez de tester l’e-cig, on en profite pour vous rappeler l’excellent dossier de Foxmonsieur sur le sujet, à dévorer ici.

[ Flux RSS ] | [ Flux iTunes ]

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Hello ! La nicotine peut s'extraire du tabac ou être complètement synthétisée.

    Comme on l'explique dans le podcast, la nicotine issue du tabac peut contenir des traces de solvant lorsque l'extraction se fait avec cette méthode. Il existe des méthodes plus propres (distillation ou CO2 super-critique) mais bien plus coûteuses. Mais donc ici, elle provient effectivement des producteurs de tabac.

    On observe toutefois une émergence de la nicotine de synthèse. Celle-ci coûtait bien plus cher jusqu'à récemment, mais les tarifs ont baissé (4500€ le kilo pour de la nicotine synthétique contre 3500€ le kilo pour de la nicotine "naturelle"). Sachant par ailleurs que la nicotine de synthèse n’a aucun goût (contrairement à celle issue des plantes), il y a des chances que les fabricants de e-liquides sérieux envisagent de plus en plus cette solution. Cela pourrait bien constituer un argument marketing de plus pour eux, un peu comme les normes AFNOR qui ne sont pas obligatoires mais qui permettent aux consommateurs de faire le tri.

  2. Clap clap clap !
    Et encore clap clap clap !
    J'ai cru que vous aviez jeté l'éponge vu l'attente, mais c'est enfin là et c'est super. Je vous diffuserais bien dans ma salle d'attente vu que j'ai quotidiennement les questions auxquelles vous répondez. Et je réutiliserai l'aphorisme de Samuel, ça pète et c'est bien parlant. Parce que le bad buzz a fait beaucoup de mal à la e-cigarette, et après une vague de gens sevrés, depuis quelques temps j'ai surtout des gens qui me disent "nan je veux pas", et j'ai un peu de mal à convaincre que c'est toujours mieux que le tabac.

    Sur le podcast lui-même : j'ai l'impression que c'était plus sourcé (ou vous citez plus les sources), ça renforce la valeur scientifique.
    C'est un plaisir à écouter, et il y a beaucoup moins de "euuuuh" ! Il en reste quand même et bizarrement ils sont plutôt sur la fin. Allez, dans le 3ème plus de euh !
    J'ai été très critique sur la chronique de Binnie la première fois. Bah je retourne ma veste. Je n'ai pas eu l'impression "qu'est-ce que ça fout là", et c'était plus facile à écouter. C'était plaisant et drôle. Bien joué.

    Je pense que tu vas avoir ça avec quasiment toutes les substances. Comme dit dans le podcast, la dose est un facteur essentiel et les études in vitro mettent des doses irréalistes, c'est le principe, c'est normal.

  3. Un très bon podcast que j'ai écouté ce matin en allant travailler.

    Je ne suis pas fumeuse et je n'irai pas commencer avec l'e-cig pour autant.

    Par contre au vu de l'explication et de tous ce qui a pu être dit dans ce podcast je compte bien relayer l'épisode a tout mes amis fumeurs ! Je rejoint certain commentaire en disant que ce numéro est beaucoup plus structuré et facile a écouter du coup.

    Dommage qu'on doivent attendre aussi longtemps entre 2 numéros mais c'est aussi ce qui vous permets de nous faire de bon numéro.

  4. Bien meilleur sur la forme que le précédent, et tout aussi intéressant, bravo.

    Deux points pas assez évoqués je trouve :

    La limite à 10ml des flacons

    C'est un non sens écologique total, je comprends pas la démarche. Je dois consommer 50ml / semaine, et j'étais ravi d'acheter mes liquides en falcons de 60ml voir 180 pour certains ricains. De plus vu que les liquides sans nicotine ne sont pas soumis à cette loi, les commerçants contournent déjà, et te proposent un liquide à 0ml en gros flacon, et un additif neutre de 10ml dosé à 20mg à mélanger. Ou te vendent les liquides dans un blister de 3 flacons.

    Les défauts de la e-cig

    J'adore, j'ai arrêté la clope depuis 3 ans maintenant et je continue parce que justement tu peux trouver des trucs vraiment bons (alors qu'en vrai la clope c'est dégueulasse). Mais c'est toujours chiant, à ce jour j'ai pas trouvé le matos idéal, qui allie autonomie, simplicité et restitution des saveurs / goûts. Déjà quand tu deviens vapoteur, tu apprends vite à toujours avoir des mouchoirs avec toi. Parce que ça va fuir, suinter ou condenser, et que tu vas te retrouver avec les doigts collants qui sentent la barbe à papa. Ensuite t'as le choix entre un clearo qui a plus de chance de fuir, qui aura pas forcément une super restitution des saveurs, ou un dripper qu'il faut remplir toutes les 20 taffes. Enfin je pourrais en faire un roman, mais je pense vraiment que l'offre trop vaste et les inconvénients propres à chaque solution freinent beaucoup de gens.

    Bonne continuation ^^

  5. Et voilà la bibliographie du deuxième épisode:

    Dossier Geekzone:

    Film:

    Vape Wave: http://www.vapewave.net/
    Trailer: https://vimeo.com/ondemand/vapewave

    Documents Santé publique (cigarette):

    Articles de news:

    Composition et effets de la fumée de cigarette:

    Etudes sur la cigarette électronique (santé, sécurité,...):

    Site internet:

    Vapingpost: http://fr.vapingpost.com/

40 autre(s) commentaires