Taggé : vendredisques

0

Vendredisques : édition du 13/04/2018

Cette semaine, je profite du retour des beaux jours pour parer cette rubrique de couleurs plutôt « cold » et sombres. On appelle ça l’esprit de contradiction. Trois titres magiques pour finir la semaine en beauté… Trisomie 21...

0

Vendredisques : édition du 06/04/2018

Bon, les nouvelles sont pas terribles en cette fin de semaine. Disparition de Isao Takahata et de Jacques Higelin. La chaîne Nolife qui ferme…. alors on va essayer de garder le moral avec trois sons plutôt...

Vendredisques (header) 0

Vendredisques : édition du 30/03/2018

J’ai passé la semaine à voir des gens jouer aux jeux vidéo (et en parler) sans pouvoir toucher une manette. Les potes à Fortnite, les autres qui se déchiraient sur Sea Of Thieves (le nouveau délire...

Vendredisques 0

Vendredisques : édition du 23/03/2018

Hello, si votre semaine a été aussi longue et difficile que la mienne, il est temps de prendre quelques minutes pour vous détendre. On inspire, on se cale bien dans son fauteuil, on monte le volume...

0

Vendredisques : édition du 16/03/2018

Hello à tous ! Cette semaine, je suis très content de commencer ma petite sélection « vendrediesques » avec l’un des mes musiciens favoris, le japonais Cornelius (de son vrai nom Keigo Oyamada). N’hésitez pas à TOUT aller...

Vendredisques 0

Vendredisques : édition du 09/03/2018

Cette semaine, j’ai découvert, au hasard des rencontres, des écoutes, des partages, quelques dizaines de merveilles musicales… Amor Blitz, par exemple, un groupe de Strasbourg d’une rare puissance, ou la force tranquille des australiens Death Bell,...

Vendredisques 0

Vendredisques : édition du 02/03/2018

Après le punk de la semaine dernière, on reste dans le minimalisme et la pureté absolue, mais cette fois dans une ambiance club. Trois titres house, trois découvertes, ou redécouvertes si vous connaissiez déjà. Et comme...

1

Vendredisques : édition du 23/02/2018

Cette semaine, pas de réflexion, pas d’intelligence ou d’intellectualisation. Juste trois titres punk, puissants, speeds. Sans fioritures. Peu de mots et chansons courtes. Mais volume maximum. Retour dans l’Histoire. The Heartbreakers – It’s Not Enough Après...