Doom Resurrected, un reportage passionnant sur la genèse de Doom 2016

 

Doom Resurrected

Danny O’Dwyer nage dans le parmesan, notre unité de mesure du succès d’un créateur financé par Patreon. Avec 22 452 dollars par mois au moment où je tape ces lignes, Danny a de quoi financer ses projets : des reportages dédiés au jeu vidéo, avec un niveau de qualité rarement atteint. Le dernier en date concerne un des prétendants au titre de Game Of The Year 2016 : Doom.

On apprend énormément de choses grâce à ces trois vidéos d’environ 30 minutes, mais un des aspects les plus intéressants de ce reportage concerne l’historique de la version avortée (Doom 4), une sorte de “Call of Doom” qui s’annonçait bien éloignée de ce que représente la série pour les joueurs du monde entier, et son influence sur ce reboot. Si vous n’avez pas encore fait Doom 2016, je confirme que le reportage est blindé de spoilers mais très honnêtement, et comme expliqué par id Software dans les interviews, ce n’est vraiment pas très grave.

Enjoy the ride.

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. Pour l'avoir vecu un peu en interne, c'est une histoire passionante, j'espere que le reportage est au niveau. Si oui, c'est top.

  2. MORE MORE MORE ! :heart: