Vendredisques : édition du 10/11/2017

Hello, suite de mes notes d’écoute, comme chaque semaine… Cette semaine, justement, c’est du lourd, avec principalement un groupe australien, qui réinvente le psychédélisme d’une manière totalement libre. Et un artiste français à découvrir…

King Gizzard & The Lizard Wizard – People Vultures
(Spotify)

Ce groupe australien s’est mis en tête de réaliser la synthèse parfaite entre tous les styles psychédéliques que la planète Terre a vu naître. Du psyché-punk américain des années 60 aux nouveaux groupes du genre de ce début de siècle, en passant par toutes les bizarreries progs comme Gong ou Hawkwind. Au final, nous avons une dizaine d’albums totalement imparables qui vont bien bien au-delà de toutes ces références, comme nous le prouve ce clip de « People Vultures », qui revisite la culture des robots et des sentaïs nippons. Mené par Stu MacKenzie, le groupe prolifique et déjanté a annoncé sortir cinq albums en 2017…

King Gizzard & The Lizzard Wizard with Mild High Club – Countdown

Et après deux albums très réussis en début d’année, les King Gizzard ont sorti cet été leur troisième album de l’année, « Sketches Of Brunswick East », un disque enregistré en collaboration avec Alex Brettin, du groupe Mild High Club. Le groupe de Brettin joue une musique totalement extra-terrestre, une pop-psyché aux couleurs jazzy et aux étonnantes propriétés relaxantes. Voici le lien de leur album de 2016… Et cerise sur le gâteau, le clip de « Countdown », en animation, est tout simplement magnifique.

Renart – Voyage chromatique

L’artiste Renart nous emmène en voyage dans des univers inspirés de la mythologie et des études de sa jeunesse (Culture antique et monde contemporain). Ce qui donne une musique mystique et planante, à la personnalité et aux sonorités très marquées. Son nouvel album « Fragments séquencés» est sorti fin octobre sur le label Cracki Records. Vous pouvez en profiter sur la plate-forme de votre choix ici-même.

Voilà. C’est fini. J’espère que l’écoute vous a plu. À la semaine prochaine…

Vous devriez également aimer…

Commentaires
  1. King Gizzard & The Lizard Wizard : pour les avoir vu 3-4 fois en concert c’est un show de folie.
    Énergique sur scene, musicalement si vous aimez les albums c’est 0 déception.
    Pour 2017 ils en sont effectivement a 3 albums sur les 4 prévus.

    j’ajouterai au 2 titres de fask,

    1- Rattlesnake (celui qui “passe” le plus actuellement et que vous pourriez connaitre)

    2- Crumbling Castle : dernier clip du groupe sortie le mois dernier - Attention si vous êtes épileptique (ou sous influence quelconque … ^^) il peut faire des dégâts ^^

    Et d’ajouter ce qui secoue un peu le petit monde du rock indé.
    Vous avez d’un coté Kurt Vile, américain de 36 ans, co créateur de The War on Drugs (qui étaient au Bataclan lundi, très bon show au passage) avec Adam Granduciel et qui depuis 2008 fait une très bonne carrière solo.
    De l’autre coté la nouvelle égérie du genre, Courtney Barnett, australienne de 29 ans, ancienne membre de immigrant Union, side project de Brent DeBoer, batteur des Dandy Warhols qui elle aussi passe du rock indie à la folk (certains la surnomment : the australian Bob Dylan).

    Donc les 2 de leur coté, on fantasmait un peu tous sur un crossover (comme vers 2002-2003 avec l’apparition de The Kills et The White Stripes et il a fallu attendre Dead Weather ^^) et c’est arrivé avec l’excellent album “Lotta Sea Lice” sorti le mois dernier (1er extrait dans la video en dessous).
    Pour le moment mini tournée US, rumeur pour début d’année en Europe

1 autre(s) commentaire